#2 - Valentine Furtwangler

 

Chaque mois, Cocktail Brut se plonge dans l’univers d’un(e) photographe pour vous faire découvrir un créateur qui nous a touché par son art. Ce mois-ci, nous interviewons Valentine Furtwangler, qui se cache derrière le pseudonyme @hoardergurl sur Instagram. Elle a répondu pour nous à des questions sur son activité photographique, merci encore !

Cocktail Brut : Hello Valentine, nous sommes absolument fan de ton univers et de tes photographies, peux-tu nous en dire plus sur toi-même et ton parcours ?

Valentine : Je suis née en 1990 à Lausanne en Suisse où je vis toujours. La photographie est devenue un hobby à l’adolescence et depuis j’ai toujours un appareil photo sur moi.  

Cocktail Brut : Quelles sont les émotions que tu veux laisser transparaître à travers tes photos ?

Valentine : Je ne cherche pas à faire passer des émotions ou quoi que ce soit mis a part du contentement/ satisfaction en regardant mes photos. 

Cocktail Brut : Comment qualifierais-tu ton univers ? Veux-tu faire passer des messages ?

Valentine : Nostalgique ! Et non je ne cherche pas à faire passer un message en particulier, plutôt inspirer l’usage de films plutôt que du numérique. 

Cocktail Brut :  Qu’est-ce qui t’inspire le plus dans ton quotidien ?

Valentine : Je suis inspirée par le passé et ce qu’il en reste. Et je suis attirée par les formes, les couleurs et les textures. Je m'arrête à l’apparence. 

Cocktail Brut : Quels photographes t’inspire le plus ? 

La liste est longue, disons : William Eggleston, Joel Sternfeld, Stephen Shore, Harry Gruyaert, Joel Meyerowitz, Lars Tunbjork, Martin Parr, Roger Minick, Luigi Ghirri et beaucoup d’autres... 

Cocktail Brut : Dans toute ta création, quelle est ta photo fétiche et pourquoi ?

Valentine : Voici une de mes préférées, j’aime particulièrement la texture et la couleur des rideaux, une composition simple et propre. 

cocktail_brut.jpg

Cocktail Brut : Dans quelle ville te sens-tu le plus inspirée pour prendre des photos ?

Valentine : Pour l’instant je dirais les USA et les endroits pauvres et tropicaux en général. Aussi tout l’ex URSS.  

Cocktail Brut : Il n’y a pas de personnes sur tes photos. Est-ce un choix ?

Valentine : C’est drôle parce que l’humain me passionne, mais le prendre en photo pas du tout. Ce qui m'intéresse c’est les contrastes, les objets, les espaces vides ou abandonnés ou au contraire plein de choses, les paysages et la nature. Je trouve que les gens compliquent les photos le plus souvent.

Cocktail Brut : A quelle époque aurais-tu aimé vivre ?

Valentine : J’aurai aimé vivre après guerre, en 1950-60-70. L'époque de mes parents.  

Cocktail Brut : Pour finir, si tu devais choisir trois pièces dans notre sélection, lesquelles seraient-elles ?

Valentine : J’aime bien le sac filet et les boucles d’oreilles anneau souple Doson !